Les Compagnies Invitées

Les Compagnies invitées

COMPAGNIE PAR-ALLELES

Jeudi 11, Vendredi 12, samedi 13 février à 20h45 et dimanche 14 févrierà 16h

Pièce courte 15 minutes – Création 2002 – Recréation 2012

 

Ce spectacle jeune et moins jeune public qui a lancé la compagnie, a connu un franc succès auprès du grand public et des professionnels. C’est une promenade parmi les rêves d’un SDF. Sur un fond musical enjoué (Yann Tiersen, Pascal Comelade, John Williams…), loin des rythmes hip-hop habituels, le personnage s’invente une vie plus légère où indifférence et mépris n’ont pas leur place. Le temps d’un songe, il s’autorise à vivre et à être tout simplement heureux.

Chorégraphes : Jamal M’hanna & Hosni M’hanna

Interprètes : Jamal M’hanna & Hosni M’hanna

 

FACE A FACE

COMPAGNIE BLACK BAKARA

Jeudi 11 février à 20h45 et dimanche 14 févrierà 16h

PORT D'ATTACHE

Chorégraphie Frédéric Costallat

Port d’Attache raconte comment, à travers l’exil de mes parents et notre mélange culturel, ma famille a fait de la France son Port d’Attache.

COMPAGNIE F2B

Jeudi 11, Vendredi 12, samedi 13 février à 20h45

L'ARLESIENNE

Chorégraphie Stéphane Ripon

Interprète Anaïs Rouch

L’Arlésienne est l’histoire d’une passion, une histoire d’amour et de mort.

Si dans la pièce originale, l’Arlésienne n’est qu’une ombre que l’on ne voit jamais, ici une danseuse incarne son personnage obsédant et multiple.

Elle apparait tantôt charmeuse et féline, tantôt sensuelle et enjôleuse, parfois douce… mais toujours cruelle. Au sens strict du terme, une femme fatale !

Il n’y a pas de narration chronologique des faits… Seulement une femme et une table. La table est à la fois celle du banquet des noces qui n’aura pas lieu, l’autel du sacrifice, mais également le destin que l’on traîne.

« L’Arlésienne » est ici traitée dans une écriture chorégraphique contemporaine , la table tient une place très importante. Structure mouvante, elle est a elle seule une prison, tantôt un lieu fermé ou ouvert qui conduit à la mort.

La contrainte de sa présence est une source d ‘inspiration. Elle permet d’explorer d’autres espaces, instable, elle perturbe l’équilibre.